SAINT HIPPOLYTE ENVIRONNEMENT

Bulletin d' adhésion à l' association 2017

Bulletin d'adhésion 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 39.4 KB

Bureau

Informations sur les actions et résultats de  l'  Association Saint Hippolyte Environnement  sept.2016

1. Fermeture de Véolia compostage au plus tard le 28 février 2019 :

 

Réuni le 21 septembre, le conseil municipal, comme le lui avait demandé l’association à chaque conseiller municipal , a délibéré la non reconduction du bail. De ce fait, Véolia devra partir au plus tard le 28 février 2019.

 Cette délibération a été votée par les élus de la majorité municipale.

  •  Les deux élus d’opposition, Madame Schetler et M. Vivancos ont voté contre. Ils avaient en plus les pouvoirs de M. Montagne et de M. Bartrina. Cela a donc fait 4 voix pour le renouvellement du bail à Véolia. 

 

o   L’association remercie Madame La Maire et son équipe municipale qui ont tenu l’engagement pris envers l’association avant l’élection.

 

o   Cette délibération est raisonnable car elle permet au SYDETOM, syndicat départemental des ordures ménagères, de trouver un autre terrain et de le mettre aux normes.

 

2.  L’arrêté amiante annulé par le tribunal administratif

 

o   Le tribunal administratif de Montpellier, saisi par l’association, qui a réalisée seule ce recours, soutenue par les municipalités de Claira et de Saint-Hippolyte, a annulé l’arrêté autorisant la société El Fourat à enfouir de l’amiante lié dans sa décharge située sur les communes de Claira et de Saint-Hippolyte (le puits d’amiante est sur Claira). Voir le document joint

 

o   Il faut attendre un éventuel appel puis ensuite négocier le respect de ce jugement avec la préfecture. S’il le faut l’association saisira le juge d’application pour faire respecter le jugement et le droit.

 

o  Ce jugement prouve le sérieux et la compétence de l' association.

 

Il demeure encore des menaces sur notre environnement. Ainsi, la société El Fourat  a demandé à étendre la surface de sa décharge afin de creuser le sol puis d’y enfouir des déchets non recyclables. Sachant que l’association est vigilante, cette fois, contrairement aux fois précédentes, la préfecture a vérifié la légalité de cette demande et l’a refusée car elle savait que Saint-Hippolyte Environnement ne laisserait pas passer un arrêter illégal.

 

L’association reste aussi vigilante concernant le centre de transfert des ordures ménagères de Perpignan-Méditerranée communauté urbaine.

Comme toujours elle continuera à agir en toute indépendance et à privilégier la négociation puis, en cas d’échec, elle engagera les mesures nécessaires au respect des droits des habitants de notre commune et de Claira.

Priorités de l'association

L'Ecopole de Saint Hippolyte / Claira, est constitué de 5 sites dont 2 sont d'envergure régionale et sont des sites classés. 3 de ces sites fonctionnent sans respecter toutes les obligations des arrêtés préfectoraux les autorisant à exploiter ces sites.

Ils contribuent ainsi à menacer gravement notre santé et notre environnement.

Vous pourrez découvrir dans le blog le détail des défaillances incriminées.

 

Les priorités de l'association sont, par ordre d'urgence décroissant de:

  • Suspendre l'arrêté du 27 mars 2013 pour le site d'enfouissage d'amiante et son extension sur le site "El Fourat environnement".
  • Contraindre les exploitants des sites de cet Ecopole à respecter strictement les obligations légales garantissant notre sécurité et notre environnement.
  • Surveiller l'agrandissement de notre station d'épuration
  • S'intéresser à la pollution du canal Paul Riquet

Lettre ouverte aux deux candidats aux élections municipales

L'urgence imposée par le délai d'un an pour un recours au Tribunal Administratif nous oblige à agir en cette période d'élection, ce qui peut amener certaines confusions .

Pourtant, l'association Saint Hippolyte Environnement agit en toute indépendance pour préserver et améliorer l'environnement et la qualité de vie dans notre commune. Elle souhaite notamment le respect scrupuleux de la législation sur les différents site de l'Ecopole.

 

Dans ce but, l'association a soumis 5 propositions (voir les courriers ci-joints) aux deux candidats à l'élection municipale du 23 mars 2014, en leur demandant de se prononcer afin de pouvoir informer ses adhérents et la population:

  • Saisine du tribunal administratif pour annuler l'arrêté du 27 mars 2013 autorisant l'exploitation du site d'enfouissement d'amiante
  • Adapter le PLU pour éviter toute extension de l'Ecopole
  • Non renouvellement du bail à La Sté Onyx/Valéo
  • Exiger du préfet une Commission de Suivi de Site (CSS)
  • Constatation systématique des nuisances

  

Lettre ouverte à M. Michel MONTAGNE
Saisine Montagne.docx
Document Microsoft Word 26.8 KB

Pas de réponse à ce jour candidat Michel Montagne

Lettre ouverte à Mme Madeleine GARCIA-VIDAL
Saisine Garcia-Vidal.docx
Document Microsoft Word 26.8 KB

Réponse positive de la candidate Madeleine Garcia-Vidal

sachant que la saisine du Tribunal Administratif est maintenant indispensable vu la fin de non reçevoir du préfet à notre demande d'annulation de l'arrêté de 2013

2014_03_Reponse mme Garcia-Vidal du 18 m
Document Adobe Acrobat 1.0 MB

Réponse de l'association au Préfet le 13 janvier 2017 , suite à la Mise en demeure d' ONYX LR

SHip Env vers Prefet 66_13-02-2017.pdf
Document Adobe Acrobat 548.9 KB

Courrier de l'association au Ministère de l' Environnement en date du 6 février 2017

SHip Env vers Ministère Env_6-02-2017.pd
Document Adobe Acrobat 624.0 KB

Partagez votre site